Votre équipe est-elle engagée ?

Selon plusieurs statistiques, 1 employé sur 10 est désengagé

Par Jehan Laliberté

Aujourd’hui, la question du désengagement en entreprise est un enjeu majeur pour les entreprises. Selon l’étude 2020 de l’IBET (indice de bien-être au travail) réalisée par le groupe APICIL et le cabinet Mozart Consulting, le coût moyen du désengagement et de la non-disponibilité est de 14’310 euros par an et par salarié (Consulting & APICIL, 2020). En réponse à cette statistique alarmante, l’engagement des équipes devient de plus en plus une priorité des ressources humaines.

En effet, le désengagement au travail a des effets délétères sur la productivité et les profits d’une entreprise. C’est pourquoi, les entreprises mettent en place des actions pour mobiliser la motivation des collaborateurs. Ainsi, motiver et engager représentent les mots d’ordre des managers de demain. Selon Raphaël H Cohen, « la mesure de l’engagement va devenir le concept RH le plus utilisé » (Kim, 2020). Par ailleurs, ce besoin est de plus en plus recherché dans les entreprises car il contribue fortement à la performance de l’entreprise, qui reste leur préoccupation majeure (Steiler, 2012).

Mais que veut dire le mot « engagement » ?

Né dans le monde du travail, le concept de « l’engagement des collaborateurs » est lié à la notion d’attachement émotionnel positif ou négatif du collaborateur à son travail et à ses pairs (Coulaty, 2018). Selon Bernard Coulaty, « un collaborateur engagé est celui qui est perçu comme totalement motivé et impliqué, enthousiaste dans son travail, et qui agit au quotidien dans l’intérêt de l’entreprise ou de l’organisation » (Coulaty, 2018, p. 30). Il est, pour la plupart des dirigeants et responsables, une évidence que le niveau d’engagement influence la réussite et a un impact sur la performance globale de l’entreprise. En effet, une étude faite par PriceWaterhouseCoopers démontre que des collaborateurs engagés peuvent augmenter la productivité et les profits jusqu’à 35% (Cohen, 2019). De plus, McKinsey a pu démontrer que les organisations avec des résultats élevés en termes de motivation et d’engagement des collaborateurs ont 60% plus de chances de se retrouver parmi les entreprises le plus performantes (Coulaty, 2018).

Selon Peter Senge, auteur de “La cinquième discipline”, les entreprises d’aujourd’hui suscitent très peu l’adhésion et encore moins l’engagement de leurs membres. La plupart accepte de se conformer à ce qu’on leur dit de faire et c’est tout. D’ailleurs, selon lui, il y a souvent confusion entre conformité, adhésion et engagement (Senge, 2015).

Et vous ? Où situez-vous dans ce tableau qui explique les sept attitudes possibles face à une vision ?

Source : La cinquième Discipline (Senge, 2015)

Pour Raphaël H. Cohen, il est important d’être capable de mesurer l’engagement lorsque ce dernier influence de manière évidente la performance. Cela dans le but de déterminer si le niveau de performance est optimum (Cohen, 2019).

Comment susciter l’engagement ?

Comme vous vous en doutez sûrement, il n’existe malheureusement pas de formule magique pour générer l’engagement auprès de vos collaborateurs. Cela dépend de tellement de facteurs et la notion d’engagement est différente selon les pays, le niveau d’éducation et le type de travail. Mais si vous êtes un chef d’entreprise ou bien un manager, posez-vous cette question : « Mes collaborateurs sont-ils satisfaits et heureux dans leur quotidien ? ». Effectivement, des conditions de travail désagréables, ajoutées à une ambiance malsaine et un manque de reconnaissance favorisent fortement le désengagement des collaborateurs.

Voici 10 pistes exhaustives d’améliorations pour motiver et engager vos collaborateurs : (Le Groupe Partenaire, 2021)

  • Les relations avec la direction ;
  • Le bonheur ;
  • Le bien-être ;
  • L’alignement avec les valeurs de l’entreprise ;
  • La satisfaction sur le lieu de travail ;
  • Les relations avec les collègues ;
  • L’importance du feedback ;
  • La reconnaissance ;
  • Le développement personnel ;
  • La fonction d’ambassadeur.

Rappelez-vous que pour que l’engagement des collaborateurs soit complet, ses besoins doivent être assouvis sur chacun des niveaux, en partant du bas vers le haut. Référez-vous à la pyramide de Maslow de l’engagement des salariés pour découvrir les critères du salariés émotionnellement engagé !

Source : étude Gallup (Imatech, 2014)

Vous souhaitez en savoir plus à ce sujet et savoir comment favoriser l’engagement de vos collaborateurs dans votre entreprise?

N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir comment le processus Unplugged peut vous aider en cliquant sur le bouton ci-dessous.

2 commentaires sur “#2 Le désengagement en entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#2 Le désengagement en entreprise